La compagnie de Krisegis

L'aventure vous tente ? Rejoignez la Compagnie de Krisegis !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» [Aventure - CR] Une commande en fourrure
par Tahroy Ven 18 Aoû 2017 - 20:32

» [10 Fraouctor à 21h15 - Pandore] J'ai vu un OVNI dans le ciel du Monde des Douze!
par nemeo Ven 11 Aoû 2017 - 22:44

» [Aventure -CR]Un ruminant à ramener
par Kira-D Lun 7 Aoû 2017 - 16:11

» [Terminé ~ Djaul] Le Nouveau Royaume d'Ihvari
par Sezario Lun 7 Aoû 2017 - 12:02

» Ailyn, l'infirmière tout-risque
par Ailyn Dim 6 Aoû 2017 - 13:47

Twitter
Discord
Upload images

Partagez | 
 

 [Mission en cours] Défenseur de Kraméléhon, un métier risqué.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirye

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 02/12/2016

Fiche de l'Amaknéen
Niveau:
200/200  (200/200)
Classe: Ecaflip
Description: Maîtresse des Stratèges - Minette d'1m80, silhouette finement musclée, yeux bleus, longue crinière blonde et pelage couleur sable.

MessageSujet: [Mission en cours] Défenseur de Kraméléhon, un métier risqué.   Jeu 9 Mar 2017 - 16:29


Un parchemin de plus est placardé dans l'après-midi au milieu des candidatures et des autres missions. Mirye se recule d'un pas pour l'observer. Oui, le portrait était fidèle au modèle, il fallait avouer que la minette possédait un certain talent pour le dessin. Une facilité pour manier la plume et mélanger les couleurs sur le vieux papier craquelé.

Quelques secondes de plus pour se relire, les informations étaient là. Elle ne pouvait s'empêcher de trouver à ce mur un agaçant petit côté désordonné et elle espérait que les - rares - membres qui passaient encore au QG remarqueraient tout de même sa présence.

Ce n'était certainement pas le bon moment pour rapporter à sa Guilde les rumeurs qui parvenaient à ses oreilles félines, entre les disparus et les blessés il allait être délicat de trouver des volontaires.

Qu'importe, elle irait seule s'il le fallait. Ou bien avec Ombrya après tout. Peut-être que la rumeur était fausse ou que cette jeune disciple d'Osamodas délirait complètement mais laisser passer l'occasion de se dégourdir les pattes n'était pas une option pour elle.




Bonjour la Compagnie,

Le 9 Martelo en milieu de journée à la Taverne du Paradis Frigostien (sur le Port de Givre), j'ai eu le plaisir de rencontrer une jeune osamodas. Vous trouverez son portrait ci-dessus.

Elle se prénomme Cayrin et présentait de profondes entailles sur ses bras. Je me suis intéressée à ses blessures et ravie qu'on lui prête un peu d'attention (et qu'on lui offre quelques boissons) elle a fini par me raconter son histoire.


----------


Sa famille prétend être une famille de protecteurs dévoués des Mandrines et des Kraméléhons sur l'île des Minotoror. Tous disciples d'Osamodas. Ils passent un mois sur deux sur l'île pour accomplir leur noble tâche puis ils rentrent chez eux au village d'Amakna. Elle a laissé entendre que c'était le rôle de sa famille depuis plusieurs générations et que ses ancêtres à force de fouiller l'île de fond en comble à la recherche de bestioles blessées, ont amassé quelques richesses et babioles étranges.

Elle est restée vague quant au montant estimé de ces richesses.

Le mois dernier une maladie les a brutalement frappé pendant leur ouvrage. Cayrin est persuadée que c'est la faute de sa mère, "Mimi" comme ils l'appellent. La femme trop curieuse aurait ouvert la tombe du, je cite :

"plus sage de tous les Kraméléhons, le plus grand et le plus ancien, le très respecté Grofiouss enterré par le premier de leur famille de protecteurs en personne".

Ce faisant, elle aurait découvert une dent qu'elle aurait refusé de montrer aux siens. Malheureusement la maladie est survenue le lendemain et ils ont tous voulu fuir l'île. Tous sauf la mère qui a affirmé qu'elle se devait de rester près de la tombe pour percer le mystère de la dent. Ils ont été obligés de l'abandonner.

Hier Cayrin est retournée seule sur l'île du Minotoror pour chercher sa mère. (Les autres membres de sa famille sont encore affaiblis par la maladie). Elle affirme que l'étrange contagion s'est envolée... Mais que sa mère aussi, avec tout le trésor de leurs ancêtres.

Dans la nuit elle a entendu des grognements inhumains et un chafer s'en est pris à elle en baragouinant des insultes. Elle jure que c'était la voix de sa mère. Que celle-ci a été maudite par son sacrilège et qu'elle se cache sur l'île pour protéger sa dent et son butin.

En plus de ça, les Kraméléhons seraient devenus agressifs envers quiconque tenterait de s'en prendre à elle !

----------



J'ai voulu savoir où était la tombe de ... Grofiouss. Mais pour ma propre sécurité elle a refusé de me le dire. Elle dit qu'elle et sa famille vont se reconvertir dans la protection des moumoules et qu'ils essaieront de faire leur deuil.


Il y a donc :

• Une mère squelettique maudite et planquée
• Une dent qu'elle porterait attachée autour de son cou
• Un butin probablement avec elle aussi
• Des Kraméléhons enragés

Information bonus : Sa mère a toujours énormément dormi, de quoi concurrencer un vieux sadida.


Pour éviter tout affrontement je propose d'aller explorer ça de plus près de nuit avec dans l'idée de miser sur la discrétion. Dans la mesure du possible.



Mirye Lunegrise
Membre à l'essai de la Compagnie de Krisegis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirye

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 02/12/2016

Fiche de l'Amaknéen
Niveau:
200/200  (200/200)
Classe: Ecaflip
Description: Maîtresse des Stratèges - Minette d'1m80, silhouette finement musclée, yeux bleus, longue crinière blonde et pelage couleur sable.

MessageSujet: Re: [Mission en cours] Défenseur de Kraméléhon, un métier risqué.   Sam 11 Mar 2017 - 13:13

Un parchemin est épinglé par-dessus le premier et on peut y reconnaître l'écriture de Mirye ainsi que ses habituels dessins, quelques notes rajoutées par-dessus. Il était hors de question qu'elle attende des mois avant d'au moins tâter le terrain pour vérifier les rumeurs concernant l'île du Minotoror.


Je m'ennuyais ce matin et pas encore la moindre trace du vieil enutrof qui souhait apprendre à manier sa pelle.

Quelques jours déjà que je rumine mon impatience et j'ai donc déclaré vouloir partir en premier repérage sur l'île du Minotoror, fouiller les lieux et trouver d'éventuels indices pour mieux préparer la suite.

Babhy a insisté pour m'accompagner et on a donc pris le bateau ensemble.
(Ce n'était pas quelque chose qui m'enchantait particulièrement.)



J'ai fait le tour de l'île et ce n'est qu'après avoir entendu un rugissement vraiment flippant que j'ai fait signe à Babhy de venir me rejoindre. On s'est planqué derrière un rocher à quelques pas de l'entrée de ce qui semblait être une crypte.


À noter que les Kraméléhons du coin avaient un comportement étrange et semblaient nous observer.






Entrée de la crypte d'où provenaient les cris.
Position notée sur mon calepin.




On a décidé de ramper dans le sable et d'entrer voir de plus près ce qu'il se passait à l'intérieur. Bien que de toute évidence, la chose ne dormait pas.



La mère avait donc réellement été changée en chafer, un chafer plus grand que la moyenne qui hurlait et frappait à grands coups de sabre les murs.

Elle s'est tournée face à nous pendant quelques secondes et on a repéré la dent de Kraméléhon attachée autour de son cou à l'aide d'une chaînette dorée.

Dans le fond de la salle sur la gauche, il y avait une pelle qui avait l'air d'avoir servi, posée au sol entre deux tombes. Probablement la tombe du Kraméléhon sacré dont elle porte la dent. On pense qu'elle a enfoui le trésor dans celle-ci, reste à savoir laquelle des deux est la bonne.

Creuser pendant son sommeil risque d'être délicat.

Je parlais de tout ceci à Babhy lorsque soudainement elle a poussé un nouveau cri en s'avançant. Une vingtaine de Kramaléhons sont entrés dans la Crypte pour l'entourer, les yeux rouges ! Ils semblaient attendre ses ordres. C'est à ce moment là qu'on a préféré vite partir.


La dent à son cou aurait-elle une influence sur les Kraméléhons ?


Mirye Lunegrise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombrya

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 11/02/2017

Fiche de l'Amaknéen
Niveau:
200/200  (200/200)
Classe: Sacrieur
Description: Aucune

MessageSujet: Re: [Mission en cours] Défenseur de Kraméléhon, un métier risqué.   Dim 12 Mar 2017 - 3:49

Ombrya s'approcha du QG et parcourut des yeux les parchemins présents. Une mission hein ? Accompagner Mirye lui ferait plaisir, et broyer du monstre ferait d'une pierre deux coups.

N'ayant pas prévu de quoi écrire, la jeune femme se piqua le bout du doigt et signa d'un "O" de sang le bas de la feuille, en signe de démonstration de sa présence sur cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirye

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 02/12/2016

Fiche de l'Amaknéen
Niveau:
200/200  (200/200)
Classe: Ecaflip
Description: Maîtresse des Stratèges - Minette d'1m80, silhouette finement musclée, yeux bleus, longue crinière blonde et pelage couleur sable.

MessageSujet: Re: [Mission en cours] Défenseur de Kraméléhon, un métier risqué.   Dim 19 Mar 2017 - 12:46




Il avait été difficile pour elle d'écrire son compte-rendu au sortir de sa mission. Nilacina était venue l'enrouler dans des bandages et avait insisté pour qu'elle file se coucher pour au moins prendre un peu de repos. Au final, elle s'était endormie jusqu'au lendemain midi. Bandages retirés, elle ne portait plus la moindre marque de ses combats de la veille.

L'affrontement avait été violent. Elle entendait encore les hurlements de haine de la morte de deux mètres, le sifflement de son arme qu'elle maniait avec une précision mortelle..

Elle ne confierait pas à ce rapport les détails de leur combat. Elle savait qu'ils pourraient lui attirer des ennuis et quelques lignes suffiraient pour clore ce chapitre.


18/03 - Je suis partie seule en journée sur l'île. J'aurais pu attendre la fin du weekend le retour d'Ombrya, mais puisque nous avions déjà une mission en cours en plus de celle-ci, je voulais achever cette première au plus vite. De plus la laisser traîner trop longtemps c'était prendre le risque que les choses dégénèrent sur l'île.

Et si le chafer avait décidé de sortir de sa crypte ? Le carnage aurait été bien triste.

Le squelette cette fois ne s'est pas laissé berner par un jeu de cache-cache derrière les piliers. Sitôt entrée dans la crypte, la mère s'est ruée sur moi dans un mélange de jubilation malsaine et d'agacement. Extrêmement violente. Inutile de lui briser les os, elle se reformait quelques secondes seulement après avoir été mise à terre.

Même phénomène pour les Kraméléhons envoûtés qui la protégeaient. J'en ai déduis que l'amulette changeait tout ce petit monde en sorte de mort-vivant en plus d'augmenter force et rage au combat. Très vite, j'ai stagné et la défense devenait fatigante.

Je devais creuser tout en esquivant les attaques.
La mère était bien plus grande et rapide qu'un chafer basique.

J'ai utilisé son sabre pour l'empaler contre un mur, la lame bloquée entre ses côtes. J'ai eu le temps de dégager un petit coffre en métal sombre de l'une des deux tombes près de la pelle.

Le chafer s'est arraché les côtes pour pouvoir se libérer, peu soucieux de l'état de son corps qui se remontait à foison.

J'ai brisé la dent de Kraméléhon qui pendait à son cou alors qu'il essayait de me plonger le visage dans les flammes d'un brasero allumé sur les lieux du combat.

L'amulette brisée, le chafer s'est enfin définitivement écroulé. Je crois avoir entendu un remerciement dans un soupir.
Les Kraméléhons sont retournés dans leur coin l'air égaré.

L'amulette est perdue. L'objet était probablement maudit mais il faut avouer qu'il aurait eu sa place au milieu d'une collection farfelue.


Le coffre ne présente pas la moindre serrure. Une boîte froide et lisse impossible pour le moment à ouvrir. J'ai essayé de glisser une carte à la recherche d'une fente et j'ai tenté d'activer des mécanismes en le retournant dans tous les sens mais aucun résultat pour le moment.

Aucune blessure grave à déplorer, quelques entailles refermées dès le lendemain. Le coffre a été rapporté à Tahroy.
Coffre, donc, qui appartenait à la famille d'osamodas protecteurs depuis plusieurs générations.


Ce matin j'ai retrouvé la jeune fille pour lui annoncer la délivrance de l'âme de sa mère. Il n'a été question que de trouver les bons mots. La famille nous offre ce coffre en remerciement et lorsque j'ai évoqué son ouverture quelque peu compliquée elle a ri et ne m'a révélé que ceci :

"N'oubliez pas qu'il appartenait à une famille de fervents disciple d'Osamodas !"



Cette mission est terminée.



Mirye Lunegrise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirye

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 02/12/2016

Fiche de l'Amaknéen
Niveau:
200/200  (200/200)
Classe: Ecaflip
Description: Maîtresse des Stratèges - Minette d'1m80, silhouette finement musclée, yeux bleus, longue crinière blonde et pelage couleur sable.

MessageSujet: Re: [Mission en cours] Défenseur de Kraméléhon, un métier risqué.   Dim 2 Avr 2017 - 12:58

02.04.47 - A été décidé avec Tahroy qu'il serait temps de se pencher sur l'ouverture du coffre rapporté lors de la mission sur l'île du Minotoror. En vue du seul indice laissé à ce sujet, je cite : "N'oubliez pas qu'il appartenait à une famille de fervents disciple d'Osamodas !" j'ai décidé de me rendre au Temple en premier lieu.

Je m'attendais presque à ce que le coffre s'ouvre de lui-même sitôt la porte franchie mais aucun résultat.

Je me suis entretenue avec le Maître du Temple qui a insisté pour que j'affronte leur Dopeul avant toute chose. Jolie perte de temps qui, bien heureusement, ne s'élève qu'à deux minutes et quelques secondes.

Bref échange avec le Maître, il prend le coffre pour l'observer et m'informe que ..

C'est un coffre bien connu de chez eux et celui-ci ne s'ouvre qu'en recevant des insultes et des coups de fouet. J'ai donc passé un .. certain temps .. à fouetter le coffre en l'insultant de tous les noms sous l’œil admiratif du Maître qui de toute évidence appréciait particulièrement le spectacle.

Le coffre s'est ouvert après un dernier coup de "VILAINE ET ABJECTE PETITE SALOPE MAL FOURRÉE".

Contenu : Une somme d'or appréciable et des ornements pour cornes (peut-être en tout 200 000 kamas) et un morceau de parchemin.

Sur le parchemin, un message :

Citation :
Vous pensiez sérieusement qu'un coffre osamodas et un chafer endormi la moitié du temps nous arrêteraient ?

Désolé les cornus mais mais on a les deux pierres ! On vous laisse à votre sable et à votre malédiction.

Enfin, si le chafer ne s'est pas déjà débarrassé de vous ...

R. Y


Mirye Lunegrise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mission en cours] Défenseur de Kraméléhon, un métier risqué.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnaval + Retour en Cours [facebook]
» Missions : Carnaval + Retour en Cours
» [A vendre] Naomi+Dim+Lecteur GD , + Confidential Mission
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Mission] La bataille de Sanghelios

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La compagnie de Krisegis :: Partie publique :: Aventures-
Sauter vers: