La compagnie de Krisegis

L'aventure vous tente ? Rejoignez la Compagnie de Krisegis !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» [La Semaine Astrub] Numéro 4: Septange 647
par Kira-D Ven 8 Sep 2017 - 0:58

» [Aventure - CR] Une commande en fourrure
par Tahroy Ven 18 Aoû 2017 - 20:32

» [Prepa] "Hein, j'suis où ?"
par Tahroy Lun 14 Aoû 2017 - 2:20

» [10 Fraouctor à 21h15 - Pandore] J'ai vu un OVNI dans le ciel du Monde des Douze!
par nemeo Ven 11 Aoû 2017 - 22:44

» [Aventure -CR]Un ruminant à ramener
par Kira-D Lun 7 Aoû 2017 - 16:11

Twitter
Discord
Upload images

Partagez | 
 

 Adilhya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kira-D

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/06/2017

MessageSujet: Adilhya    Ven 16 Juin 2017 - 16:24

Adilhya D
La Chasseuse au clair de lune



Identité & Description
Nom: Inconnu
Prénom: Adilhya 
Culte: Disciple d'Osamodas 
Date de Naissance: 13 Fraouctor 630
Taille: 1m64
Poids: 55kg
Yeux: Bleu
Caractère: Disponible en jeu
Tenue: Se référer à l'espace "Fan Art" 


Chapitre I: La lune rousse

Il n'est pas chose facile de déterminer le début et la fin d'une histoire, mais après tout qu'est-ce qu'une histoire me diriez vous ? Est-ce un récit qui saurait vous décrire ? Quand bien même la plus part des morceaux ne serait pas en votre possession ? Êtes vous seulement certain d'être complet, est-ce que ces souvenirs qui bercent vos plus douces nuits ne sont-ils pas le fruit de votre imagination, seriez vous le même si votre propre vérité vous était dévoilée ? Nul doute que non, il en va de même pour cette tendre Adilhya, petite fille alors âgée de treize ans qui dormait à point fermé, plongée dans un rêve aux nuances prononcées de sukette et de shigekax, la jeune osamodas avait eu une dure journée après tout, choisir son culte n'avait pas été une chose aisée contrairement à ce qu'elle pensait, humant dans son sommeil le doux parfum d'une brise d'été qui caressait les fenêtres de la grande demeure familiale située près de la plaine des scarafeuilles, rien ne pourrait la réveiller ce soir là ! Ses parents s'étaient tranquillement assoupis sur le canapé du salon, victime de leur petite impudente qui les avait promené toute la journée à courir les temples, s'enlaçant et se murmurant quelques paroles sourdes à l'oreille, personne en cette chaude soirée du mois de Fraouctor n'aurait pus deviner que ce serait la dernière qu'ils passeraient tous réunis sous le même toit...

Tout est confus pour la jeune Adilhya, elle ne se rappelle plus vraiment la pauvre, tout s'était passé si vite, un hurlement strident qui s'estompa aussi sec, un épais nuages de fumée noire qui épousait chaque murs de cette chaumière habituellement si paisible, puis cette sensation de chaleur intense qui cisaillait son visage alors envahit par la peur, se levant en panique, dévalant les escaliers pour prévenir ses parents que quelque chose d'anormale était en train de se produire, puis le vide, le rien, l'adolescente fixant le visage de sa mère en larme qui allait sourire une dernière fois à son enfant avant de tomber raide morte sur le planché à coté de son père qui gisait dans une épaisse mare de sang. Elle ne sait si elle avait hurler, grogner ou même supplier, quand bien même elle avait beau forcé pour s'en rappeler, cette intense sensation de vide l'envahissait à chaque fois..

Adilhya se réveilla dans un lit qui n'était pas le sien, dans une demeure qui n'était pas la sienne, entourée de gens qui n'était pas des siens, arborant un étrange blason sur son avant bras, scrutant et fixant  en détails chacun des faciès qui lui étaient donné de voir, avançant d'un pas incertain vers le centre de la pièce, l'assemblé présente ne manquant pas de la dévisager avec d'étranges sourires malsain...
Une fois arrivée, l'horreur et le désespoir vint à elle comme la pluie vient après l'orage, une fine odeur de fer embaumant ses petites narines, tombant à genoux face à ce spectacle répugnant, l'image de crocs ensanglantés se plantant dans la chaire pour s'y délecter dans d'étranges bruits macabres, marchant sur des cadavres qui se comptait par dizaine, telle était la scène dont la jeune fille de treize ans était témoin sous l’œil attentif d'un individus assis tout au bout sur un épais trône orné de fines gravures dorées.. Elle ne sait vraiment si c'est à ce moment qu'elle cessa de vivre, tout n'était que folie, tout n'était que cauchemar, l'espoir d'une vie douce et paisible semblait si loin pour elle, était-elle la prochaine ? 

Deux années passèrent alors, deux ans qui en parurent dix pour la jeune fille qui s'était recroquevillée, la belle Adilhya Erminster n'était plus, elle n'avait plus parlé depuis cette fameuse soirée où elle fut arraché à sa défunte famille, son habituelle sourire lui aussi lui avait été enlevé, elle n'était qu'un corps sans âme, une enveloppe sans émotion qui apportait à boire à ses geôliers, qui encaissait les coups qu'on lui assénait sans même broncher, elle qui aurait dus avoir la vie devant-elle n'était qu'une esclave à la solde d'un clan de Vampyre, un déchet, un jouet, une chose..
Alors certaine que son destin était tracé, on lui répéta, répéta et répéta sans cesse qu'à ses dix huit ans, elle rejoindrait la famille, qu'elle serait l'une des femmes du Maître, et qu'à ce moment là, elle comprendrait toute la vérité, un plan qui aurait pus se dérouler sans accroc étant donné que rien ne laissait à penser le contraire, cependant lors d'une nuit qui restera ancrée dans sa mémoire, le sort d'Adilhya allait changé du tout au tout, par chance il semblerait que le clan d'habitude très discret, s'en était pris à une dame de bonne famille, laquelle ne manquait pas de ressource pour se venger, le genre de personne qui vous amputerait de chacun des membres que vous possédez si par malheur vous leur marcheriez sur le pied.. C'est ainsi que durant cette chaude soirée, une mercenaire vint frapper à la porte de la grande battisse qui leur servait de repaire, pensant qu'il s'agissait de leur maître qui venait leur annoncer que la nouvelle colonie avait été un succès, ils ne tardèrent pas pour ouvrir la porte, engageant ainsi la destiné funeste de ces serviteurs de l'obscurité..

Le tintement de l'acier, le sifflement d'une lame aussi noire que l'obsidienne qui pourfendait tout ce qui avait le malheur de se dresser sur son chemin, les flammes consumant chacune de ces créatures du démon, à elle seule, cette jeune femme avait réussis à éradiquer toute la population de la base principale, debout, un large sourire aux lèvres, elle contemplait la centaine de cadavre qu'elle venait d'envoyer rejoindre l'immensité du Krosmoz, Adilhya alors réfugiée dans le placard qui lui servait de chambre se dressa face à la disciple de Feca.
- Bah ?! T'es pas l'un des leurs ? Tu branles quoi ici ? 
- Gh... Bib.... Fh... 
La jeune fille qui n'avait pas ouvert la bouche depuis le début de sa captivité semblait avoir perdu l'usage de la parole, ce qui ne manqua pas d'exaspérer la borgne à la chevelure écarlate qui fit siffler une de ses narines, l'adolescente se contentant de suivre la mercenaire qui sortait du manoir visiblement peu inquiète de son absence de réponse, trop occupée à griffonner son contrat qu'elle venait d'achever. Se retournant en fronçant le regard vers la petite osamodas, elle lui parla d'une voix aussi froide que les vents puissants de Sakai.
- Qu'est-ce que tu fous ? T'es débile ou quoi ? Ne me suis pas où je t'envois rejoindre tes copains suceur de sang ! Je ne plais-.. ?!
À peine eut-elle le temps de terminer sa menace qu'Adilhya enlaça la mercenaire à l'aide de ses maigres poignets, les larmes berçant ses prunelles innocentes. Un moment qui n'allait pas durer bien longtemps, à peine eut-elle exécuté sa démarche que la femme la projeta au sol à l'aide d'un violent coup de genoux, sa tête heurtant l'épaisse porte en bois de son ancienne prison. Étendus par terre, le regard braqué par ce ciel qu'elle n'avait contemplé que d'une fenêtre pendant deux longues années, elle scruta cette image qui devint alors son plus beau souvenir, l'image d'une lune rousse luisant dans les ténèbres de la nuit, pour la première fois depuis très longtemps, elle sourit. Fermement décidée à suivre cette femme d'allure peu sympathique où qu'elle irait.


Chapitre II: Le parfum de la rose écarlate



Les semaines passaient, la mercenaire avançant toujours à un rythme soutenu parcourant Terra Amakna pour y accomplir ses contrats et rafler des kamas, la petite Adilhya  la suivant comme une ombre malgré son jeune age et sa corpulence chétive, se relevant après chaque chutes, serrant les dents pour garder le rythme, luttant contre la faim, se contentant des quelques restes que lui lançait la borgne écarlate pour être certaine de ne pas la perdre.  Après un mois, alors qu'Adilhya s'était tranquillement endormi près du feu de camp, elle se fit sauvagement réveiller par une ombre qui caressait furtivement son visage, une ombre qui se jeta sur elle pour l’étouffer avec ses épaisses mains moites.. Un bandit se trouvait à présent sur elle, lui murmurant de salasses paroles à l'oreille, elle ne pouvait crier, elle ne pouvait hurler, la mercenaire avait du profiter de son sommeil pour prendre le large, elle  était livrée à elle même, se préparant au pire des scénarios...


Alors que la situation semblait désespéré, la jeune fille asséna un violent coup de genou dans les parties du vieil homme semblant âgé de la quarantaine, se retournant dans l'attention de courir le plus loin possible d'ici, cependant elle reconnut la silhouette qui observait la scène un peu plus loin, arborant un large sourire cynique..
- Alors, vas tu te laisser mourir ou comptes tu te battre pour ta vie ? Saches que je n'agirai pas, je déteste les poids morts ! Alors bouges toi, et prends ta décision ! 
- Ug.. Gh.. Qu... 
- Hm, je m'en doutais, et bien contente toi de mourir dans ce cas. 
La jeune fille pleurait de toute son âme, se retournant face à l'homme qui se relevait en hurlant de colère, mourir était une chose, mais décevoir cette femme n'était pas envisageable, était-ce ce qu'elle voulait ? Attendait-elle une preuve de force ? Les questions se bousculaient dans l'esprit de la petite Adilhya.
- Tu vas me le payer sale gamine, crois moi que lorsque j'en aurai fini avec toi, tu regretteras que je ne t'ai pas tué plus tôt. Huhuhu.
Le bandit sortit sa lame, et commença à avancer vers l'osamodas, son regard trahissant les projets qu'il avait pour elle, la mercenaire haussant un sourcil avant de décrocher l'épée de son fourreau, la faisant siffler jusqu'à cette victime en puissance qui la suivait comme une ventouse de kralamoure.
Adilhya ramassa l'arme à ses pieds, la brandissant face à cet être sans scrupule en fronçant les sourcils, quoi qu'elle ferait, elle ne pouvait pas perdre, pas devant "elle", elle poussa un grand cri et fonça à vive allure vers cette masse sombre qui se dressait alors sur sa route.
L'individu n'eut aucun mal à parer son coup et à la désarmer, approchant sa dague de la gorge d'Adilhya en ricanant.
- C'est qu'elle est moins faible que tu le pensais, héhéhé. Contente ? 
La mercenaire s'avança, sourire aux lèvres, regardant cette petite fille qui venait de gagner une place dans son estime, réprimant d'une voix sarcastique en jetant une bourse à son complice.
- La ramène pas, attardé de première, c'est la première fois que tu dois réussir un contrat sans finir au temple eniripsa. Retourne donc te gratter les minotoboules à l’accueil pour y prendre racine. Quant à toi, la débile muette, à présent t'as une dette envers moi, c'est quoi ton nom ? 
- A.. A.. Adhi..
- Accouches bordel ! À présent, tu es ma disciple, tu obéiras à chacun des mes ordres, tu feras ce que je te dis de faire, tu es ma propriété, alors si tu ne veux pas me dire ton nom, je t'en donnerai un ! 
- A-.. Adilhya ! M-.. Mon nom est Ad.. Adilhya.. Madame.. 
- Trop compliqué, je t’appellerai Adi. 
La petite fille cornu se jeta sur elle pour l'enlacer, à présent elle était certaine de sa destiné, elle marcherait sans s'arrêter sur les pas de cette femme à qui elle devait tant, se mettant à pleurer à chaudes larmes tant la joie illuminait son cœur. 

Un long et compliqué entrainement s'annonçait pour la jeune fille, une longue marche de deux ans qui allait changé cette petite fille timide et blessée en une femme forte, se jurant à elle et aux dieux qu'elle ferait tout pour se montrer digne de cette femme au parfum de la rose écarlate. 

Les créatures d'Adilhya


Nom: Tseng
Race: Tofu Noir
Sexe: Masculin
Age: 2 ans
Caractère: Courageux, protecteur, téméraire
Histoire: Tseng est un fidèle et loyal comme on en fait plus, fou d'amour pour Adilhya il bravera tout les dangers pour la voir accomplir ses rêves. Victime d'une maladie qui l’empêchait de voler étant tofusillon, il fut abandonné par les siens, condamné à mourir de faim, Adilhya le trouva lors d'un déplacement avec son maître, agonisant, elle le soigna, le nourrit et depuis ce jour, il ne l'a jamais quitté. 
Indice force*: D

Nom: Jade
Race: Tofu 
Sexe: Femelle
Age: 2 ans
Caractère: Jalouse, Impétueuse, désobéissante, tête de muldo
Histoire: Jade est une tofu femelle qui appartenait au maître d'Adilhya qui lui en fit cadeau, il fut le premier animal de la jeune osamodas cependant un réel problème subsiste, elle n'en fait qu'à sa tête.. 
Indice force*: C
Nom: Nanaki
Race: Dragoune rose
Sexe: Femelle
Age: 4 ans
Caractère: Égocentrique, gourmande, impulsive
Histoire: Nanaki n'est pas une dragoune facile à vivre, son précédent propriétaire l'a abandonné à la sortie d'un village qu'il visitait, tombant par hasard sur la jeune osamodas qui était en train d'effectué un contrat avec son maitre dans la région, elle n'a jamais vraiment réussi à la dresser, cependant Adi compris bien assez vite comment dominer cette créature, la nourriture. 
Indice force*: B-

*= Cet indice de force permet de donner un comparatif de puissance entre les différentes créatures d'Adilhya suivant l'ordre suivant: A,B,C,D, le rang A étant le plus fort.


Dernière édition par Kira-D le Lun 19 Juin 2017 - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira-D

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 08/06/2017

MessageSujet: Re: Adilhya    Lun 19 Juin 2017 - 19:04

Les Fan'Art d'Adhilya


Tenue quotidienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Adilhya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La compagnie de Krisegis :: Partie publique :: Place du ménestrel :: Présentation-
Sauter vers: