La compagnie de Krisegis

L'aventure vous tente ? Rejoignez la Compagnie de Krisegis !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» [En attente] Kinit - mage des ténèbres
par Aluchtal Dim 15 Oct 2017 - 18:34

» [En attente] Candidature Fess
par Aluchtal Dim 15 Oct 2017 - 18:31

» [En cours] De petits êtres bleus
par Tahroy Mer 4 Oct 2017 - 23:15

» [Chasse au trésor]
par Hytori Mer 27 Sep 2017 - 20:01

» [La Semaine Astrub] Numéro 4: Septange 647
par Kira-D Ven 8 Sep 2017 - 0:58

Twitter
Discord
Upload images

Partagez | 
 

 [Mission] La vieille et le Wabbit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tahroy

avatar

Messages : 4236
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 20

Fiche de l'Amaknéen
Niveau:
200/200  (200/200)
Classe: Sacrieur
Description: Aucune

MessageSujet: [Mission] La vieille et le Wabbit   Mar 3 Jan 2017 - 15:04

La vieille et le Wabbit



Propriétaire : "Mémé"

Description : Mémé a perdu son Wabbit. Elle est donc venue nous crier dessus comme quoi "notre dieu lui aurait mis cette idée en tête". Elle nous a promis une récompense et de ne plus nous envoyer de lettres si nous lui retrouvions.

Le Wabbit a été aperçu plusieurs fois dans Astrub. Mais refuse le contact.

[Hrp]
Informations : La mission se réalisera IG. Avec une partie sur forum.
La date temporaire est vendredi 6 ou samedi 7.

_________________
Tahroy



Dernière édition par Tahroy le Dim 19 Mar 2017 - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krisegis-compagnie.forumactif.org
Bragni

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/12/2016

Fiche de l'Amaknéen
Niveau:
105/200  (105/200)
Classe: Sacrieur
Description: Amoureux de la femme

MessageSujet: [Mission] La vieille et le Wabbit   Sam 14 Jan 2017 - 2:16

Compte-Rendu de Bragni



Nous étions le 10 Javian 647, c’était un jour comme les autres. Je parlais avec Tahroy et Aluchtal tranquillement lorsqu’une vieille femme apparut, à court de souffle.
Elle avait couru, ça devait faire des années (que dis-je, des dizaines années) qu’elle n’avait plus fait autant de sport. Elle n’était pas non plus arrivée avec la plus grande joie et le plus grand sourire que le Monde des Douze ait connu.



Tahroy n’était pas à l’aise en la voyant arriver. On voyait tout de suit que quelque chose n’allait pas. Mais quel était le soucis ?
 La vieille femme commença à crier de plus en plus fort: « VOUS ! C’est vous le fautif ! Cela fait deux semaines que je vous envoie des lettres. Et je n’ai aucune réponse ! »

Tahroy tenta tant bien que mal de dissimuler le fait qu’il avait jeté les lettres dans le poêle pour alimenter le feu, ce qui n’aurait pas plus à Mémé.

« Je suis sur que c’est de la faute de votre dieu, Krizegriss! Depuis que vous êtes arrivés en ville, mon Ti Wabbit ne veut plus que s’enfuir de la maison et partir à l’aventure ! ».

Tahroy qui ne supportait pas qu’on écorche le nom de Krisegis grogna et lui demanda « Si on vous aide, vous nous laisserez tranquilles ? ». La vieille acquiesça tandis qu’Aluchtal s’approcha de moi et me dit tout bas : « Une bonne recrue doit savoir faire ses preuves ! ».

Je compris tout de suite ce qu’ils attendaient de moi, soufflai et demandai à la vieille dame des informations concernant sa bestiole, « Comment est-elle ? Quand et où l’avez-vous vue la dernière fois ? »
Une fois les informations (plus ou moins) récoltées, la bête passa furtivement devant le groupe d’aventuriers et je voulu la suivre en courant mais la vieille m’attrapa par le bras et me dit d’un ton assez effrayant « Je veux que mon Ti Wabbit soit chez moi avant la nuit ! J’habite près de l’hôtel de vente des paysans.». Je soupirai et lui dis que je ferai tout mon possible pour y arriver.


Je commençai donc à traquer l’animal dans tout Astrub de la banque à l’ancienne église, en passant par l’entrée de la mine.
C’est en arrivant devant le lac que je vis une petite bête en train de s’abreuver. J’essayai de m’approcher d’elle mais elle partit aussi vite. 
Je du donc user de ruse et des différentes techniques que j’avais apprises au long de ma formation de chasseur pour attraper la dite bestiole.

Après avoir essayé de l’attirer en lui courant après, en imitant ses bruits et en se cachant, je compris que je devais lui donner à manger pour l’attirer. Je commençai par une pomme puis une seconde. Je finis ensuite par lui offrir deux magnifiques Cawottes et lorsque l’animal fut plus ou moins apprivoisé, je lui proposai de retourner chez lui contre une troisième Cawotte.


En arrivant devant la maison, le Wabbit ne put s’empêcher de courir et sautiller partout et rentra directement par la petite porte qui était conçue rien que pour lui.
Je frappai à la porte mais cette dernière était entrouverte. Je décidai donc de pousser la porte et aperçus quelqu’un qui était debout devant moi. C’était une femme oui, mais pas la vieille dame. On aurait dit un bandit ou un pirate. Elle me regarda dans les yeux et me dit « Vous arrivez trop tard. » avant de lâcher un rire assez glacial.

Je n’eus pas le temps de réagir qu’elle était déjà partie en courant. Il m’a fallu cinq ou six secondes avant de me rendre compte que le Ti Wabbit pleurnichait autour d’une ombre…

Au sol gisait le corps de la vieille dame, dans une flaque de sang ainsi qu’un couteau de chasseur.





J’étais choqué et je sortis en courant avec le Wabbit afin de rattraper le meurtrier. Je parcourus la moitié d’Astrub avant de me rendre compte que c’était trop tard.
Je courus aussi vite que je le pouvais jusqu’à la maison de la compagnie, où je vis Tahroy accompagné d’Amanadiel et leur expliquai essoufflé et choqué l’histoire qui venait de se passer.

Tahroy me regarda et me dit « Viens avec moi, on va voir ce qu’on peut faire »…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bragni

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/12/2016

Fiche de l'Amaknéen
Niveau:
105/200  (105/200)
Classe: Sacrieur
Description: Amoureux de la femme

MessageSujet: Re: [Mission] La vieille et le Wabbit   Mar 17 Jan 2017 - 11:45


Enquête






Une fois au quartier général, Tahroy demanda à Bragni tout ce qu'il avait vu en détail, sans rien omettre. Bragni essaya d'être plus clair possible en expliquant qu'il était entré et avait aperçu une personne qui sortait, qu'il avait vu la vieille dame et le couteau sur le sol.
Tahroy écouta attentivement Bragni, souffla pendant un long moment et lui dit :

- Bon j'ai une mission pour toi, une vraie. Tu vas devoir résoudre se crime. Bien entendu tu pourras nous demander de l'aide, mais je voudrais que ce soit toi qui le fasses.

Bragni sourit et acquiesçât, puis se rendit jusqu'à la maison de la vieille femme accompagné du petit Wabbit.
Bien que la maison était jolie, et bien rangée, une ambiance désagréable s'en dégageait. Bragni n'avait pas vraiment envie de rester là très longtemps. Il se remémora la scène et se demanda si le meurtrier n'aurait pas pu laisser des traces sur le lieu.
Il commença donc à fouiller la maison de fond en comble à la recherche d'indice. Il commença par ouvrir les tiroirs des armoires mais ne trouva rien. Déçu, il commença à fouiller sous les tables, dans les vases, ... Et là, il trouva... rien, ce n'était qu'une clé qu'il balança par terre, la trouvant inutile. C'est alors qu'en cherchant derrière un pot de fleur, situé devant un rideau, il vit comme du bois en dépasser. Il arracha le rideau. Une porte était dissimulée derrière et fermée à clé.

- La clé... se dit-il quand une idée lui traversa la tête à la vitesse d'un Tofu qui a aperçut un tas de graines, et cela arrivait très rarement.

Il décida donc de retourner tout le bazar qu'il avait mis en fouillant et c'est ainsi qu'il retrouva la clé. Il l'introduisit dans la serrure et son coeur se mit à palpiter. Qu'est-ce qu'il allait découvrir ? Il tourna la clé et la porte s'entre-ouvra d'un grincement digne du déplacement d'un Abraknyde. Il tira un peu plus et là... Rien... C'était un espace pour ranger ses balais, ses seaux, ses coffres, ses vieux pots de fleur, ses ... Attendez! Bragni revint sur le coffre et le sortit. Malheureusement il était protégé par un cadenas. Il décida donc de le forcer à l'aide de son gros marteau. Qui sait ? Il y aurait peut-être des indices dedans.
[D1 (forcer coffre)]

Bragni souleva son marteau aussi haut qu'il le pouvait et l'abattit d'un coup sec sur le cadenas qui se fendit en deux. Le coffre s'ouvra pour révéler son contenu : des vieilleries. Il ne contenait qu'une vieille bourse à moitié remplie, un poignard, un "koinkoin" en caoutchouc, une pelle et un tableau d'un homme et d'une femme.

- Rien de vraiment intéressant. Je vais remettre ça où je l'ai trouvé. dit Bragni.

C'est alors qu'il se souvint du couteau de chasse qu'il avait trouvé à terre. Et s'il était l'indice ? Bragni décida de se rendre chez le forgeron d'Astrub afin de savoir s'il avait récemment vendu un couteau de chasseur autre qu'aux chasseurs reconnus de la ville et plus précisément à une femme du clan des Roublards.
Il traversa Astrub à la vitesse de l'éclair et poussa la porte de chez Deudoiné.

- Bonjour monsieur, excusez-moi de vous déranger j'aurais une ou deux questions à vous poser. dit Bragni tout essoufflé.

[Dé 2 (réponse de Deudoiné)]

- Montre-moi ce couteau ? dit Deudoiné.

Après quelques minutes d'expertise, le forgeron sourit à Bragni.

- Je peux vous dire qui est le propriétaire pour seulement une petite bourse de kamas... Disons 1 200 kamas ?

Bragni réfléchit et se souvint avoir vu une bourse remplie de kamas et se dit que ça pourrait suffire à payer Deudoiné, et lui donna donc l'argent.

- Ce couteau appartient à "Buzzy", c'est écrit sur le manche en fait. Si je me souviens bien, c'était une roublarde d'Astrub.

- Quoi 1 200 kamas pour ça ? Mais c'est du vol ! s'exclama Bragni.

- Eh petit, tu as accepté le marché et demandé mes conseils.

- Oui c'est vrai... Vous avez une idée d'où je pourrais la trouver ? demanda Bragni.

[Dé 3 (réponse de Deudoiné)]

- Aucune idée mon petit. répondit le vieil homme.

Bragni décida donc de sortir et erra un peu dans un Astrub. Il passa par les endroits connus tels la banque, la taverne ou encore le zaap en espérant croiser cette fameuse "Buzzy" qui avait commis le crime.

Il était en train de longer la muraille sud de la cité quand il se rappela la personne vers qui on l'avait envoyé après son arrivée à Astrub : la conseillère Archie.
Il se rendit donc à la Tour du Conseil pour aller à sa rencontre et lui demander si elle n'en savait pas plus à propos de la roublarde.

Quand il arriva à la Tour, elle était fermée. Eh oui, la nuit était tombée et Bragni ne s'en était même pas aperçu. Il décida donc de camper là, en attendant le lendemain matin.

- Monsieur ?

Bragni ouvrit un oeil et puis l'autre, tout en les laissant à moitié fermés, aveuglé par la lumière du petit matin.

- Vous allez bien ?

C'était un jeune disciple d'Eniripsa qui passait par là. Il se faisait du soucis pour Bragni qui avait l'air à moitié mort et les bras trempés de sang.

- Oui, ne vous inquiétez pas ! dit Bragni qui se releva aussitôt.

Il rangea ses affaires dans son sac et entra dans la Tour. Le grincement de la porte en bois était assez bruyant.

- Bonjour, vous vous êtes bien essuyé les pieds avant d'entrer ? dit la femme derrière le comptoir.

C'était elle, la conseille Archie. Bragni avança près d'elle et commença à lui inventer une histoire d'amour et une raison de chercher la femme et lui dit qu'il était prêt à tout pour la retrouver.
La conseillère Archie qui trouvait ça mignon et émouvant, décida donc d'entendre sa requête.

- Pourriez-vous donc me donner plus d'information sur Buzzy ? J'aimerais tant la retrouver. dit Bragni d'un air malheureux.

[Dé 4 (réponse de la conseillère Archie)]

- Buzzy, Buzzy... Je consulte le registre... Au sud d'Astrub, elle loue une cave il me semble ! lui dit la conseillère Archie. J'espère que j'ai pu vous aider.

Elle n'eut pas le temps de lui dire de ne pas oublier de fermer la porte en sortant que Bragni eut un sourire et sortit de la Tour en un éclair.
Il traversa tout Astrub afin de se rendre au QG, où se trouvait le reste de l'équipe. Il se rendit avec Tahroy dans son bureau et lui expliqua toutes ses péripéties ainsi que le dénouement de l'enquête qu'il venait de mener: la fouille de la maison qui n'avait rien donné, le poignard qu'il fit examiner par une main experte et la recherche dans les registres de la ville afin de trouver où elle se cachait.

Tahroy l'écouta attentivement et enfin lui sourit.

- Très bien, tu as fait du très bon travail, Bragni. Voilà ce qu'il va se passer maintenant...


Dernière édition par Bragni le Sam 21 Jan 2017 - 14:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tahroy

avatar

Messages : 4236
Date d'inscription : 16/10/2010
Age : 20

Fiche de l'Amaknéen
Niveau:
200/200  (200/200)
Classe: Sacrieur
Description: Aucune

MessageSujet: Re: [Mission] La vieille et le Wabbit   Mar 17 Jan 2017 - 14:35

D1 : 51
Tahroy a effectué 1 lancé(s) d'un 1d100 (Image non renseignée.) :
25
D1.5 : 49
Tahroy a effectué 1 lancé(s) d'un 1d100 (Image non renseignée.) :
2
Spoiler:
 
D2 : 4
Tahroy a effectué 1 lancé(s) d'un 1d100 (Image non renseignée.) :
37
Spoiler:
 
D3 : 63
Tahroy a effectué 1 lancé(s) d'un 1d100 (Image non renseignée.) :
5
D4 : 35
Tahroy a effectué 1 lancé(s) d'un 1d100 (Image non renseignée.) :
53
Spoiler:
 

_________________
Tahroy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krisegis-compagnie.forumactif.org
Bragni

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/12/2016

Fiche de l'Amaknéen
Niveau:
105/200  (105/200)
Classe: Sacrieur
Description: Amoureux de la femme

MessageSujet: Re: [Mission] La vieille et le Wabbit   Mer 25 Jan 2017 - 0:24



Fin de la mission


Tahroy regarda Aluchtal et lui dit :

- Tu peux t'occuper de ça ? J'ai des affaires dont je dois m'occuper.

Aluchtal acquiesça et me regarda en me demandant de lui ré-expliquer tout ce qui c'était passer pendant ma mission. Tantôt les yeux tout ronds et la bouche grande ouverte, tantôt les sourcils froncés et la bouche serrée, son visage réagissant aux péripéties de l'histoire.

- Hmmm... Je vois. Est-ce que tu te sens capable d'arrêter cette criminelle ? dit Aluchtal.

J'acquiesçai.

- Bien, on va utiliser la facilité et la sécurité. Rends-toi à la Milice, et demande à un garde de t'accompagner jusqu'à l'endroit où elle se trouve.

Je décidai de partir et de me rendre à la Milice au plus vite. J'arrivai donc sur place où je rencontrai un garde que je m'empressai d'interpeller.


- Bonjour monsieur, j'ai besoin de votre aide pour un meurtre. dis-je.

- Oui ? Qui me parle ? C'est toi l'arbre ?

- Non, ici derrière vous !

- Ah oui, pardon. Qu'est-ce que vous voulez madame ?

- Je suis un homme...

- Ah... Bon qu'est-ce que vous voulez madame ?


Je lui expliquai toute l'histoire et essayai de lui faire comprendre ce qui me pris pas mal de temps vu l'inefficacité et le peu d'intelligence du garde.

- Je suis témoin d'un meurtre. dis-je avant que le garde ne sorte son guide de la Milice pour avoir la définition de "témoin".

- Vous êtes en état d'arrestation selon l'article 42 de ce guide madame !

- Pardon ? Mais non !! Je suis témoin.

- Ah oui.. Je me suis trompé de mot.

Après quelques soucis, je réussis à lui faire comprendre qu'il devait m'accompagner pour arrêter quelqu'un.

- On va arrêter des artistes !! dit-il, enragé.

Nous traversâmes donc Astrub pour nous rendre à la maison dans laquelle je pensais que se trouvait la coupable.

- C'est ici ! dis-je.

Le garde commença à imiter le bruit d'un Tofu afin d'"éviter tout soupçon". Il sortit l'épée de son fourreau et bondit en criant et en ouvrant la porte.

RIEN...




La maison était vide. Ce n'était pas la bonne. Nous ressortîmes et après une longue discussion, le stupide garde annonça qu'il connaissait une roublarde qui vivait dans une cave au sud de la cité et avec qui ils jouaient aux dés.


Nous nous rendîmes à la cave où la roublarde se cachait et je dus user de subterfuges pour le faire entrer l'arme au poing. Le garde, trop fonceur, dévala les escaliers, se cogna et perdit connaissance.


A partir de ce moment-là, je décidai de parler à la meurtrière qui était en train d'aiguiser sa hache dans le fond de la cave.

- Qu'est-ce que voulez ? me dit-elle.

- Vous ne me reconnaissez pas ?

- Vous me dîtes quelque chose, effectivement. me répondit-elle.

Je lui expliquai tout l'histoire avec la vieille, le sang, le Ti Wabbit. Elle s'avança un peu vers moi sur la défensive, la hache à la main.

- Partez d'ici. Vous n'êtes pas le bienvenu. dit la roublarde.

- Je ne vous laisserai pas partir libre. Vous ne pouvez plus faire de mal à personne.

- Très bien, puisque c'est comme ça, je vais devoir vous tuer.


Je pris mon courage à deux mains, et me défendis autant que je le pouvais. Je pris vite le dessus sur le combat et profitai des faiblesses de la roublarde pour la coincer dans un coin avant de l'assommer.

- Hmmpff... J'ai été vaincue...

A ce moment précis, une vieille dame, capitaine de la Milice arriva en criant :

- VOUS ÊTES EN ÉTAT D'ARRESTATION !!

Je décidai de me défendre directement, en accusant la roublarde qui était à mes pieds et en expliquant toute l'histoire à la vieille dame.

- On la recherchait déjà. me dit-elle.

J'eus une longue discussion avec elle puis elle me demanda de ramener la criminelle avec elle, afin de l'enfermer dans une geôle où elle passera le reste de ses jours.


Nous avons donc fait tout le chemin pour ne pas qu'elle s'échappe et l'avons remise en prison, là où est sa place.
La capitaine de la Milice me remercia et je partis en courant afin d'annoncer la bonne nouvelle à Aluchtal et Tahroy qui attendaient devant le QG.
Je leur expliquai toute l'histoire et ils me félicitèrent pour la fin de ma première mission, réalisée avec succès.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mission] La vieille et le Wabbit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A vendre] Naomi+Dim+Lecteur GD , + Confidential Mission
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Mission] La bataille de Sanghelios
» Tankrouge va accomplir sa mission.!
» [supplément] Mission de Bataille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La compagnie de Krisegis :: Partie publique :: Aventures-
Sauter vers: